archive-edu.com » EDU » C » CA.EDU

Total: 548

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Sélection scolaire : le cercle vicieux de la ségrégation - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    compter que ces derniers ceux là mêmes qui nous préoccupent lorsqu il s agit de taux de réussite sont aussi ceux dont le rapport à l école est davantage problématique et qui auraient besoin d un soutien beaucoup plus important hélas que celui que l institution est en mesure de leur apporter Dans ce contexte sur lequel on pourrait écrire longtemps la sélection scolaire se présente comme une porte de sortie individuelle Les enfants qui peuvent en bénéficier parce que présentant un potentiel académique suffisant et parce que nés dans une famille qui accepte de payer la note peuvent être sauvés au prix d une dégradation supplémentaire du système public Que beaucoup de parents qui en ont les moyens choisissent l école à projet ou l é cole privée n est pas surprenant Et comme la demande est forte on sélectionne Une sélection à deux niveaux d ailleurs selon le potentiel académique mais aussi indirectement selon l e nvironnement familial Il y a fort à parier que les familles de ces élèves qui sont prêtes à payer quelques milliers de dollars par année scolaire se préoccupent d éducation et vont suivre et soutenir à la maison la progression académique de leurs enfants Le résultat est que la sélection des effectifs ne permet plus un accès généralisé à une école offrant un soutien et un encadrement serrés pourtant nécessaires à la réussite de la majorité Le choix des parents d envoyer leurs enfants à une école qui pratique la sélection est donc profondément individuel et s intègre mal à une vision plus globale de l é ducation Ce choix rassure les parents et leur donne l impression que leurs enfants auront accès à un enseignement de meilleure qualité Par contre envoyer ses enfants à l école publique non sélective peut sembler à la rigueur une décision courageuse qui relève pour certains d un choix social et d un refus de participer à la dégradation des services de l État un choix pas toujours évident dans le contexte actuel Devant ces deux avenues on peut comprendre que de nombreux parents pensent à leurs intérêts immédiats à ce qu ils croient meilleur pour l avenir de leurs enfants contribuant ainsi à accentuer les défaillances de notre système d éducation public Cette logique du chacun pour soi fait en sorte que le système part à la dérive qu il échappe à tout contrôle politique et social Appeler au débat public Les changements qu engendre cet état de fait sont beaucoup plus profonds qu on pourrait le croire et entravent de deux manières importantes la mission de démocratisation que nous avons comme société confiée à l école D abord parce que la ségrégation scolaire accentue le fossé entre les jeunes Cela ne surprendra personne et les résultats de plusieurs recherches vont dans ce sens Est ce bien là ce qu on cherche comme résultat pour un système scolaire On peut d ailleurs raisonnablement avancer que cette ségrégation fait au passage beaucoup plus de tort aux

    Original URL path: http://speca.ca.edu/selection-scolaire-le-cercle (2013-06-13)
    Open archived version from archive


  • Forum social mondial 2009 : crise économique et éducation - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    éducation organisé par Alternatives a rassemblé une remarquable diversité d enseignantes et d enseignants en provenance de quatre continents seule l Océanie n avait pas de représentantes ou de représentants avec des délégations relativement équivalentes De très nombreux aspects du métier ont été abordés marquant à quel point cette même profession peut être exercée de façon différente d un pays à l autre Très rapidement toutefois une question centrale a été formulée l école actuelle est elle un facteur de changements sociaux ou un instrument de contrôle social Dans notre société québécoise avec l omniprésence des médias appartenant à une poignée d entreprises il est souvent aisé de considérer ou d espérer l école comme un lieu de résistance et d apprentissage de la pensée critique Mais dans de nombreux pays ceux du Sud surtout l école devient un lieu d endoctrinement et les enseignantes et les enseignants servent de relais à la propagande officielle Le débat s est animé lorsque des enseignants palestiniens ont décrit leur condition La censure est permanente dans leurs écoles Les professeurs jugés trop patriotiques sont congédiés Les manuels scolaires doivent être conçus avec Israël et les États Unis dressant des portraits stéréotypés des Palestiniens et des Israéliens les premiers étant menteurs et idiots les seconds forts et intelligents Ces propos ont été clairement confirmés par deux enseignants juifs israéliens présents dans la salle De nombreux autres problèmes ont été soulevés En Afrique subsaharienne l utilisation d auxiliaires d enseignement mal payés et non qualifiés détériore grandement la qualité de l éducation Dans certains pays comme l Inde l école parvient difficilement à s adapter à la diversité des langues et des religions et n arrive pas à s établir comme inclusive Au Brésil dans certaines régions notamment l Amazonie les écoles publiques sont si pauvres qu elles ne parviennent pas à remplir leur rôle ce qui accentue de façon marquée les écarts entre les riches qui profitent de l école privée et les pauvres Plusieurs se sont inquiétés de la façon dont les manuels scolaires réécrivent l histoire et cachent des vérités essentielles Et partout les enseignantes et les enseignants subissent une forme de perte de contrôle du savoir tant Internet et la télévision occupent désormais un rôle central dans la formation des élèves Un Forum social de l éducation en Palestine Un forum social de l éducation en Palestine Voilà l une des surprenantes propositions amenées lors du FSM à Belem D après Michel Lambert responsable du projet pour Alternatives un tel forum semble en mesure de se réaliser De fructueuses rencontres entre une délégation palestinienne et le groupe organisateur du FSM ont permis de poser des jalons afin que l événement ait bel et bien lieu Inutile de dire que ce forum aurait un impact considérable Non seulement il contribuerait à sensibiliser davantage les populations aux difficultés vécues par les enseignantes et les enseignants palestiniens mais il permettrait aussi d aborder plus largement la situation palestinienne l éducation étant au cœur de

    Original URL path: http://speca.ca.edu/forum-social-mondial-2009-crise (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Le 15 janvier, il faudra s’autoguillaumetelliser - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    de travail et les études préuniversitaires plus conformes aux attentes des universités Deux rapports du gouvernement du Québec Baisse de l effectif scolaire dans le réseau collégial public État de la situation et voies de solution 2002 et Obtenir son DEC quand on s inscrit en formation technique une course à obstacles Un bilan diagnostique de la diplomation au DEC technique 2003 constatent l échec de l atteinte des objectifs prioritaires d augmenter le taux de fréquentation des études collégiales et le taux de réussite On a effectivement observé une baisse constante de l effectif scolaire global à l enseignement régulier dans les programmes techniques au collégial Selon les données du Ministère cette diminution est de 13 pour les années 1997 à 2005 alors que pour la même période l effectif étudiant du préuniversitaire reculait d environ 6 5 avec une légère remontée en 2005 Quant au taux de diplomation mesuré au SRAM 2006 après deux ans de la durée prévue des études il était de 44 7 pour la cohorte de 1995 et augmentait jusqu à 50 6 pour la cohorte de l année 2001 mais sans atteindre le 59 9 de 1989 Il faut se rappeler que les collèges ont une obligation de résultat vis à vis de la réussite et ont peu de marge de manoeuvre Dans le cadre d une élaboration locale des programmes ils ont déjà cherché à offrir les programmes les plus attrayants possible pour attirer la clientèle étudiante et mettre en place des conditions qui espérait on maximiseraient la réussite et augmenteraient l accessibilité Dans ces conditions les cours qui ont un haut taux d échecs sont dans la mire des collèges Je sais que je réfléchis comme un dinosaure qui pense que la question de la main d oeuvre diplômée est une question nationale alors que la réforme et la méthode des compétences ont isolé chaque collège et chaque programme dans son collège C est d ailleurs avec cette même approche isolationniste qu on nous convie à nous inscrire dans un des 27 ateliers programmes La responsabilité incombe donc aux enseignants des programmes de réussir là où la réforme a échoué En fait elle n a pas échoué c est nous qui n avons pas fait tout notre possible pour que nos élèves persévèrent et réussissent On ne peut pas réfléchir collectivement aux solutions car nous sommes en concurrence sur la recherche de clientèle entre les collèges mais aussi entre nos programmes dans ce Collège Je pense qu il est temps de dénoncer les attitudes et les politiques qui nous divisent et qu il est important d amorcer une réflexion collective pour se réapproprier notre rôle central dans la formation des élèves et dans l élaboration des programmes d études qui nous ont été retirées par la réforme de 1993 Quant aux efforts que nous déployons pour la persistance et la réussite des élèves des enseignants en ont convaincu les membres du Conseil d administration du Collège à la réunion du 24

    Original URL path: http://speca.ca.edu/le-15-janvier-il-faudra-s (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    popularité grandissante de l école privée D autres y voient une simple réponse du système public à une demande grandissante des parents pour une école capable de prendre davantage en charge l ensemble du développement des jeunes qui lui sont confiés suite Chroniques du comité école et société de la FNEEQ No 1 Résistance contre l AGCS les nouvelles stratégies Numéro 1 septembre 2006 par FNEEQ CSN La suspension des négociations du cycle de Doha à l Organisation mondiale du commerce OMC en juillet 2006 n a pas soulevé une grande attention médiatique Pourtant cet événement aura des conséquences majeures sur les populations des 149 pays membres de cette grande organisation qui a comme objectif de libéraliser le commerce international suite Convention collective 2005 2010 négociée sous le coup d une loi spéciale anti syndicale mardi 22 août 2006 par SPECA Texte intégral de la dite convention collective décrétée par loi spéciale inique 2 par le très détesté et détestable gouvernement libéral de Jean Charest suite Réforme de l éducation Les inquiétudes persistent jeudi 15 juin 2006 par Flavie Achard À l occasion d une conférence de presse sur le bilan de la dernière session parlementaire tenue le 20 juin le gouvernement Charest a admis que des ajustements devront être apportés à la réforme de l éducation dès la rentrée à l automne sans toutefois en dévoiler le contenu ce qui a fait dire aux principaux acteurs de l éducation que le manque de leadership et de transparence caractérise ce gouvernement Afin de mieux comprendre les enjeux de cette réforme à la fois décriée par les uns et louangée par les autres nous reproduisons la position du comité éducation du CCMM CSN sur la réforme de l éducation parue en mai dernier dans le journal Unité suite Fête internationale des travailleurs et des travailleuses Manifestation nationale intersyndicale Samedi 29 avril 2006 dimanche 2 avril 2006 par SPECA C est sur le thème Toujours debout que les syndiqué es du Québec célèbreront le 1er mai 2006 la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs Cette année une grande manifestation nationale aura lieu à Montréal Toutes les organisations syndicales communautaires et étudiantes seront présentes La CSN vous invite à y participer en grand nombre suite À la veille du prochain partage de la tâche L assemblée syndicale du 16 mars a fait des choix délicats et importants lundi 27 mars 2006 par SPECA Dans la vie syndicale il y a souvent des choix douloureux à faire quand les ressources sont insuffisantes quand l institution d enseignement connaît des difficultés de recrutement dans plusieurs programmes et quand le gouvernement décrète les conditions de travail de ses employés es en faisant totalement fi de la lourdeur de leur tâche Dans un pareil contexte les débats sur la façon la plus adéquate d utiliser localement nos maigres ressources sont naturels suite Collège Valleyfield Les enseignants et les enseignantes du Collège Valleyfield optent pour la FNEEQ CSN lundi 27 mars 2006 par FNEEQ CSN La Fédération

    Original URL path: http://speca.ca.edu/?debut_article_langue=100 (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Faire de l’éducation publique la priorité nationale du Québec - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    de l éducation la priorité nationale et conséquemment d élaborer et de mettre en œuvre une politique nationale de l éducation publique apte à soutenir avec fermeté le développement d un système d éducation de qualité universel accessible et gratuit D implanter des changements structurants qui contribueront à faire de nos écoles primaires et secondaires des milieux de vie motivants et tournés vers la réussite notamment par les éléments suivants La mise en place de projets éducatifs accessibles à tous les élèves Une diminution du nombre d élèves par classe L ajout de ressources enseignantes professionnelles et de soutien afin de mieux encadrer et soutenir les élèves en difficulté et les nouveaux arrivants Un développement des activités parascolaires Un accroissement de la qualité des services de garde en milieu scolaire De mettre en place des modalités permettant à terme la fin du financement public des écoles privées en favorisant l intégration progressive des écoles privées au système public d éducation dans le plein respect des droits du personnel impliqué De développer et de consolider le réseau national des cégeps et de garantir dans toutes les régions une offre de services diversifiés et gratuits et une formation de qualité équivalente et transférable attestée par un diplôme national De veiller à ce que soit maintenu l équilibre entre les trois volets de la mission fondamentale des universités de se faire l instigateur d une réelle collaboration entre les établissements de faire en sorte que la mission des universités soit au cœur de toute décision d où qu elle provienne et de revoir en conséquence son approche de la gouvernance dans l enseignement supérieur De prendre des mesures fermes pour encadrer les rapports entre les établissements d enseignement et l entreprise privée notamment en balisant les partenariats et le financement de la recherche De reconnaître dans les faits à tous les adultes le droit à l éducation et à la formation continue et leur donner les moyens d assurer l exercice de ce droit D organiser un véritable débat social sur l ensemble de la condition financière étudiante d améliorer de toute urgence le programme d aide financière aux études et de mettre en place des mécanismes permettant de réduire les obstacles financiers à la poursuite des études De mettre en place les moyens nécessaires pour favoriser l attraction l insertion professionnelle une préparation adéquate du personnel la formation continue le maintien en emploi une rémunération équitable ainsi que de meilleures conditions de fin de carrière pour le personnel de l éducation De mettre fin au sous financement chronique du système d éducation et d y réinvestir massivement de telle sorte qu il puisse répondre aux besoins actuels et à venir Pour les partenaires signataires de cette déclaration faire de l éducation publique la priorité nationale c est choisir d investir avec détermination dans notre avenir collectif et se donner les moyens d affronter avec confiance les défis du XXIe siècle C est sans hésiter que le Québec doit s engager dans cette

    Original URL path: http://speca.ca.edu/faire-de-l-education-publique-la (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Une crise réelle, alibi d'une élection prématurée - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    sur les bases des grandes conventions internationales Priorité à la santé Pour répondre à l arrêt Chaoulli le gouvernement Charest a adopté la loi 33 qui permet le recours à l assurance maladie privée pour la hanche le genou et la cataracte Quelques jours seulement avant le départ du ministre Couillard le gouvernement a adopté un règlement qui ouvre tout grande la porte à un système de santé à deux vitesses qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain À cette date à peu près toutes les chirurgies pourront êtes faites dans le secteur privé La CSN demande que la santé soit remise à l ordre du jour de la présente campagne électorale et que les partis politiques prennent l engagement de réviser ces législations d abroger le règlement et d entreprendre de vastes chantiers pour trouver des solutions publiques aux problèmes d accessibilité Après nous avoir fait croire qu il limiterait à trois chirurgies l ouverture à l assurance duplicative le gouvernement Charest a adopté les lumières éteintes un règlement qui permet au privé de faire à peu près toutes les chirurgies Quel beau cadeau pour le lobby de l assurance Tout un coup pour le réseau public en pénurie de personnel Et tout ça sans débat public Il s agit d une véritable traîtrise Au premier janvier nous serons dans un des systèmes à deux vitesses les plus avancés au Canada De ça le Parti libéral ne dit rien pendant cette campagne lui qui faisait de la santé en 2003 sa grande priorité de dénoncer Claudette Carbonneau Deux formations proposent une série de mesures pour renforcer le réseau public Le Parti québécois a déjà annoncé son intention d abroger le règlement Québec solidaire veut mettre un frein à toute forme de privatisation Une stratégie économique pour affronter la crise Relativement à l important ralentissement économique qui s annonce la CSN croit que le Québec doit se doter d une stratégie d envergure pour protéger les emplois et soutenir sa base industrielle Nous demandons à tous les partis politiques de mettre en place un plan musclé comprenant une série de mesures qui mettent l emphase sur la formation de la main d œuvre un meilleur financement de l éducation postsecondaire du soutien pour les entreprises dont des programmes de prêts et de garanti de prêts un accent particulier sur l innovation et la modernisation des entreprises et la consolidation de l économie a indiqué Claudette Carbonneau Le gouvernement doit utiliser les instruments d intervention à sa disposition y compris la CDPQ la SGF Investissement Québec et les fonds de travailleuses et de travailleurs NON au PPP Le recours au partenariat public privé PPP s est accéléré au cours des derniers mois Cette formule est présente notamment dans le secteur des routes autoroutes 25 et 30 échangeur Turcot et celui de la santé et des services sociaux CHUM CUSM Sainte Justine Saint Luc Hôtel Dieu de Québec CHSLD en Montérégie La CSN demande aux partis de rejeter le recours aux

    Original URL path: http://speca.ca.edu/une-crise-reelle-alibi-d-une (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Signature d’un protocole d’entente historique entre la CSN et la FTQ - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    constitue une occasion à ne pas manquer C est pourquoi le protocole d entente entre la CSN et la FTQ vise une consolidation de la collaboration entre les deux organisations syndicales pour tenter de conclure avec succès cet exercice explique la présidente de la CSN Claudette Carbonneau En vue de se donner du vent dans les voiles tous les efforts seront consacrés à la restauration du droit de négocier et ce en vue de la prochaine négociation du secteur public qui se mettra en branle cet hiver alors que les conventions collectives viennent à échéance en 2010 La CSN et la FTQ conviennent également tout en respectant le droit des salarié es de s affilier librement de ne faire aucune sollicitation auprès des unités de négocia tion régies par le régime de négociation des secteurs public et parapublic et ce avant pendant et après la prochaine période de changement d allégeance Ce qui assure une paix syndicale entre les deux organisations pour les trois ou quatre prochaines années affirme le président de la FTQ Michel Arsenault Les deux plus grandes centrales syndicales québécoises envoient ainsi un message clair à tous ceux et celles qui se réjouissaient à l idée de voir les deux organisations se diviser lors de la prochaine campagne de changement d allégeance prévue à l été 2009 C est de façon unitaire qu elles veulent aborder ces différents enjeux pour maximiser les efforts consacrés au développement économique et social de leurs membres respectifs de conclure M Arsenault La FTQ et la CSN saisiront conjointement toutes les occa sions en vue de revaloriser le syndicalisme l action syndicale et l intérêt d être syndiqué particulièrement en regard des non syndiqués et ce afin de maintenir et d augmenter le taux de syndicalisation au Québec La FTQ et la

    Original URL path: http://speca.ca.edu/signature-d-un-protocole-d-entente (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Le bon miam miam de notre cafétéria - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    édentés En ce qui concerne les viandes en sauce on peut penser qu il s agit de recyclage Les plats sont trop salés et trop épais le sel ayant la qualité de masquer certains défauts et la farine cet ingrédient magique épaissit n importe quoi et le consommateur brute assoupie n y voit que du feu En ce qui concerne les restes le riz de la veille se retrouve dans le potage du jour du lendemain ou dans une magnifique salade de riz à l ail ou à l oignon le chou devient une soupe chinoise les patates rejoignent le comptoir à salades Les soupes de luxe ont l avantage de faire tenir les ustensiles tout seuls Vous pouvez les manger avec une fourchette sans aucune crainte de dégâts Personnellement j ai baptisé la chose de Splouch bruit que faisait la bouffe des bûcherons en tombant dans les assiettes Au moins ces plats avaient le mérite de plâtrer les estomacs Et que dire de notre comptoir à salades Eh bien eh bien Comme un confrère nous l écrivait c est probablement le champ de pissenlits le moins sarclé de la province On peut y retrouver en tout temps des salades de carottes de riz de patates de pâtes de patates de riz de pois chiches d Iceberg de taboulé huileux d oignons avec miettes de feta Sans compter les restants de buffet qu on nous fait la faveur de déguster vieilles quiches et bouts de pizzas racornis Si vous aimez l ail et l oignon et n avez pas peur de faire fuir vos étudiants Bref si jamais l envie de vous plaindre vous prenait sachez qu il y a à votre disposition des formulaires de plainte à la cafétéria Vous pouvez aussi asresser directement vos plaintes à l adresse

    Original URL path: http://speca.ca.edu/le-bon-miam-miam-de-notre (2013-06-13)
    Open archived version from archive