archive-edu.com » EDU » C » CA.EDU

Total: 548

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Dépôt sectoriel patronal FNEEQ - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    liées à notre travail collectif et individuel et elles sont essentielles Il FAUT PLUS DE PROFESSEURS pas le même nombre de professeurs auxquels on ajoute des responsabilités Qu en 2007 2008 il y avait 2782 enseignantes et enseignants précaires oeuvrant à l enseignement régulier dans le réseau qui travaillaient à temps complet soit environ une personne sur quatre Parmi eux 460 avaient six ans ou plus d ancienneté et 25 étaient précaires depuis au moins 20 ans C est pourquoi nous demandons d acquérir à l obtention d un contrat à temps complet la permanence après six années d ancienneté ou après cinq années consécutives à temps complet en plus de diverses autres améliorations au processus de sécurité d emploi et d acquisition de la permanence L ensemble de nos autres demandes dont celles concernant la relativité salariale la reconnaissance des diplômes de doctorat l ajout des ressources aux fins de perfectionnement etc qui sont fondamentales pour répondre notamment aux problèmes de recrutement et de rétention de la main d œuvre Syndicalement Annette Gélinas Présidente du SPECA Et durant le temps des fêtes réservons nous quelques minutes pour penser stratégie À suivre la réaction de la FNEEQ dans les journaux en fin de semaine Documents joints DÉPÔT PATRONAL 17 décembre 2009 Document PDF 105 ko EN VUE DU RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL ENSEIGNANT VENANT À ÉCHÉANCE LE 31 MARS 2010 Annette GÉLINAS Articles de cet auteur La Cour supérieure confirme la décision de l arbitre en notre faveur Signature de la convention collective Négocier ou l art de se péter les bretelles Combien sont ils Début de la prochaine négociation SPECA Articles de cet auteur Nouveau site web CA du 26 avril 2012 CA du 23 février 2012 CA du 1er décembre 2011 CA du 31 août

    Original URL path: http://speca.ca.edu/depot-sectoriel-patronal-fneeq?debut_articles_rubrique=15 (2013-06-13)
    Open archived version from archive


  • Combien sont-ils ? - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    d ancienneté ou après cinq années consécutives à temps complet Saviez vous que les chargé es de cours ne sont même pas payés pour l encadrement de leurs étudiantes et de leurs étudiants C est pourquoi nous demandons de reconnaître dans la tâche et la rémunération des enseignantes et des enseignants chargé es de cours le temps d encadrement des étudiantes et des étudiants POUR UNE BONNE CONVENTION il nous faut être prêts à la lutte lutte pour eux lutte pour notre tâche lutte pour notre rémunération ET NOUS LE SERONS il reste 110 jours avant la fin du décret Syndicalement Annette Gélinas Présidente du SPECA Voir en ligne Info Négo No 3 Précarité Annette GÉLINAS Articles de cet auteur La Cour supérieure confirme la décision de l arbitre en notre faveur Signature de la convention collective Négocier ou l art de se péter les bretelles Dépôt sectoriel patronal FNEEQ Début de la prochaine négociation Articles les plus récents Dans la même rubrique Front commun syndical historique de 475 000 employées et employés de l État C est parti 0 15 Navigation Accueil du site Contact Agenda Plan du site Sites Web En résumé Rechercher Rechercher Rubriques SPECA HEBDO Vol

    Original URL path: http://speca.ca.edu/combien-sont-ils?lang=fr&debut_articles_rubrique=15 (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Déclaration de négociation - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    des réductions de services qui entraîneraient une baisse de leur qualité et de plus grands risques pour la sécurité de la population Ces inquiétudes nourrissent encore davantage notre détermination à faire en sorte que ces négociations nous permettent de renouer avec l enrichissement et de donner de l oxygène à nos services publics Nous sommes fiers de travailler dans les services publics et de donner le meilleur de nousmêmes Nous sommes fiers et nous considérons qu un tel investissement collectif rapporte à toutes et tous il ne s agit pas seulement d une dépense dans le budget de l État Chaque jour nous faisons preuve de solidarité envers les citoyennes et les citoyens du Québec et nous considérons que de graves injustices surgissent lorsqu une région ne bénéficie pas de tous les services publics auxquels elle a droit En cette période économique difficile nous sommes celles et ceux qui empêchent que le pire n arrive en donnant des services peu importe le statut social ou économique des personnes que nous aidons Il est plus que temps que l État valorise nos professions et nos métiers à leur juste valeur Nous voulons l amélioration de nos conditions de travail et de nos conditions salariales pour attirer la relève et retenir l expertise Nous voulons de meilleures conditions de travail pour pouvoir relever le défi de donner des services publics de qualité et assurer leur pérennité Nous voulons l amélioration de nos conditions salariales pour maintenir notre pouvoir d achat et aussi soutenir l activité économique Nous voulons une convention collective négociée sans prolongation et sans imposition Aujourd hui le 30 octobre 2009 partout à travers le Québec nous voulons nous faire entendre et nous voulons récupérer notre droit de négocier Aujourd hui le 30 octobre 2009 partout à travers le Québec

    Original URL path: http://speca.ca.edu/declaration-de-negociation?debut_articles_rubrique=15 (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • L'affront de Michel Girard - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    Grande Bretagne 8 6 en Espagne 4 5 en Italie 2 6 en Suède C est la récession et les concessions fiscales du gouvernement Charest qui ont creusé le déficit pas les dépenses excessives Depuis cinq ans le Québec arrive à l avant dernier rang canadien pour ce qui est de la croissance des dépenses 4 6 par année en moyenne comparativement à 6 6 pour le reste du Canada Et que dire de la masse salariale M Girard nous rappelle que la masse salariale représente environ 55 du budget du Québec Nous vous rappelons nous que comme toute entreprise publique la main d œuvre ce que les économistes appellent le capital humain compte pour la principale ressource contrairement à une entreprise industrielle où la machinerie et la technologie représentent une proportion plus grande du capital total Il est donc normal qu elle compte pour une plus grande partie du budget À Radio Canada par exemple où Michel Girard a ses entrées la masse salariale représente 60 du budget et certaines provisions ont déjà été prévues pour les prochaines années Dans son dernier rapport annuel la Société d État explique avoir déjà reçu du financement public au titre de l inflation salariale Michel Girard bénéficie de ces améliorations en même temps tristement qu il en appelle au gel des salaires pour les salariés des écoles des hôpitaux et des services gouvernementaux Zéro a t il réclamé sur les ondes de Radio Canada C est une honte Il prétend que le gouvernement devra puiser davantage dans les poches des contribuables Le gouvernement Charest a fait ses choix en multipliant les baisses d impôts depuis des années Pour des motifs électoralistes il a ainsi dilapidé des milliards de dollars de façon injustifiée dont le règlement fédéral du déséquilibre fiscal Pour le prochain budget il se privera de 1 5 milliard découlant de réductions d impôts aux particuliers et de 1 milliard découlant des allègements fiscaux consentis aux entreprises Michel Girard rappelle à juste titre que le Québec a vu nombre d entreprises fermer leurs portes et mettre à pied des dizaines de milliers de travailleurs Nous sommes bien placés pour en parler une bonne partie de ceux ci sont nos membres et nous avons réclamé et réclamons toujours les mesures qui s imposent pour amoindrir le choc Nous tenons à lui dire que n eût été la présence de milliers de travailleurs des secteurs public et parapublic dans certaines régions la situation se serait empirée Représentant parfois jusqu à 20 de la main d œuvre totale en région ces travailleurs et travailleuses sont aussi des contribuables qui en plus de contribuer quotidiennement au bien être de leurs concitoyens retournent une grosse partie de leur paye à l État alors que le reste sert à faire tourner l économie C est d ailleurs grâce à l importance du secteur public que le Québec a mieux résisté à la récession C est normal qu un déficit se creuse en temps de récession mais ce

    Original URL path: http://speca.ca.edu/l-affront-de-michel-girard?debut_articles_rubrique=15 (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Le Front commun : c’est parti... - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    475 000 syndiqués du secteur public qui amorcent leur négociation fin octobre 2009 Après une tournée régionale du front commun qui s est avérée très courue par les représentants des membres des syndicats concernés le point d aboutissement est Montréal Les Zapartistes nous présenteront en grande première leur nouveau spectacle La foule présente au CEPSUM sera une façon d alerter les médias sur le mouvement qui s amorce de s amuser ensemble et d établir des contacts avec nos camarades du secteur public Important venez réserver un ou des billets pour vous et vos amis au local du SPECA PIQUETAGE en face du Collège Le vendredi 30 octobre de 7 h à 8 h en face du Collège pour marquer le dépôt à Québec des demandes salariales et sectorielles des 475 000 employés de l État Le café et les muffins seront disponibles dès 6 h 45 sur le piquet Au cours de la journée dans tous les établissements du secteur public sera déposée aux administrateurs locaux une déclaration commune d intention de négociation Au Collège notre rendez vous avec le DG est prévu pour 14 h Pour tous les intéressés disponibles rendez vous au G 1145 vers 13 h 45 Affiche André Vincent Articles de cet auteur Témoignage de sensibilisation sur le décrochage et le raccrochage scolaire Le show du cadenas II Boycottons le Journal de Montréal Négocier ou l art de se péter les bretelles Une entente de principe sectorielle contestable Articles les plus récents Dans la même rubrique Front commun syndical historique de 475 000 employées et employés de l État C est parti 0 15 Navigation Accueil du site Contact Agenda Plan du site Sites Web En résumé Rechercher Rechercher Rubriques SPECA HEBDO Vol 33 Protection syndicale Perfectionnement Lettre d entente locale Échelles salariales Tableau concernant

    Original URL path: http://speca.ca.edu/le-front-commun-c-est-parti?debut_articles_rubrique=15 (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Campagne pour freiner le recrutement militaire dans les institutions scolaires québécoises - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    qui est dit les soldats n ont pas comme rôle d effectuer des missions humanitaires mais plutôt de procéder à des missions offensives Travailler pour la paix n implique pas d apprendre à utiliser des armes mais bien à développer des réflexes pacifiques permettant de prévenir les conflits C est ce à quoi travaille notre réseau des Établissements verts Brundtland EVB CSQ en prônant des valeurs telles que l écologie le pacifisme la solidarité et la démocratie ajoute Mario Beauchemin Mentionnons qu une lettre signée par la présidence de la CSQ a été envoyée au ministère de l Éducation du Loisir et du Sport MELS à la Fédération des commissions scolaires du Québec FCSQ à la Fédération des cégeps à la Fédération des comités de parents du Québec FCPQ à l Association des commissions scolaires anglophones du Québec ACSAQ ainsi qu à la Conférence en éducation des Premières Nations leur demandant d appuyer ses actions La campagne de recrutement de l armée est motivée par la guerre en Afghanistan une guerre illégale en vertu du droit international Cette guerre est menée contre la volonté de la population canadienne et québécoise Ironiquement la démocratie que nos militaires prétendent vouloir implanter en Afghanistan semble faire défaut ici même Il est totalement inapproprié de permettre que nos établissements d enseignement soient exploités par l Armée canadienne pour faire la promotion de l engagement dans un tel conflit dénonce Micheline Thibodeau vice présidente de la FNEEQ CSN Ce qui est scandaleux c est que l Armée canadienne profite de la situation précaire de certains étudiants pour atteindre leurs objectifs de recrutement déclare Xavier Lefebvre Boucher président de la Fédération étudiante collégiale du Québec FECQ En effet une carrière militaire peut paraître particulièrement attirante pour les 6 000 à 13 000 étudiants qui n auront plus accès à l éducation universitaire à la fin du dégel des frais de scolarité Il faut d ailleurs rappeler à cet effet que l Armée canadienne finance jusqu à 50 des frais de scolarité pour les réservistes et 100 pour les forces régulières Les recruteurs tentent effectivement de profiter de l augmentation des frais de scolarité pour offrir une éducation subventionnée aux étudiantes et étudiants qui croulent sous les dettes Pour l Association pour une solidarité étudiante ASSÉ s opposer au recrutement militaire dans les établissements d enseignement est un moyen de manifester l opposition étudiante au déséquilibre des ressources entre les secteurs de l éducation et de la guerre L éducation doit être accessible à tous et personne ne devrait avoir à s enrôler dans l armée pour pouvoir étudier Nous revendiquons du financement pour l éducation pas pour les guerres d occupation affirme Alex Desrochers secrétaire aux relations internes de l ASSÉ Tout au cours de l année scolaire nos organisations continueront à alimenter dans leur milieu une campagne d opposition au recrutement que mène actuellement l Armée canadienne la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale ont conclu les porte parole de la Coalition contre le

    Original URL path: http://speca.ca.edu/campagne-pour-freiner-le?debut_articles_rubrique=15 (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Campagne pour freiner le recrutement militaire dans les institutions scolaires québécoises - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    humanitaires mais plutôt de procéder à des missions offensives Travailler pour la paix n implique pas d apprendre à utiliser des armes mais bien à développer des réflexes pacifiques permettant de prévenir les conflits C est ce à quoi travaille notre réseau des Établissements verts Brundtland EVB CSQ en prônant des valeurs telles que l écologie le pacifisme la solidarité et la démocratie ajoute Mario Beauchemin Mentionnons qu une lettre signée par la présidence de la CSQ a été envoyée au ministère de l Éducation du Loisir et du Sport MELS à la Fédération des commissions scolaires du Québec FCSQ à la Fédération des cégeps à la Fédération des comités de parents du Québec FCPQ à l Association des commissions scolaires anglophones du Québec ACSAQ ainsi qu à la Conférence en éducation des Premières Nations leur demandant d appuyer ses actions La campagne de recrutement de l armée est motivée par la guerre en Afghanistan une guerre illégale en vertu du droit international Cette guerre est menée contre la volonté de la population canadienne et québécoise Ironiquement la démocratie que nos militaires prétendent vouloir implanter en Afghanistan semble faire défaut ici même Il est totalement inapproprié de permettre que nos établissements d enseignement soient exploités par l Armée canadienne pour faire la promotion de l engagement dans un tel conflit dénonce Micheline Thibodeau vice présidente de la FNEEQ CSN Ce qui est scandaleux c est que l Armée canadienne profite de la situation précaire de certains étudiants pour atteindre leurs objectifs de recrutement déclare Xavier Lefebvre Boucher président de la Fédération étudiante collégiale du Québec FECQ En effet une carrière militaire peut paraître particulièrement attirante pour les 6 000 à 13 000 étudiants qui n auront plus accès à l éducation universitaire à la fin du dégel des frais de scolarité Il faut d ailleurs rappeler à cet effet que l Armée canadienne finance jusqu à 50 des frais de scolarité pour les réservistes et 100 pour les forces régulières Les recruteurs tentent effectivement de profiter de l augmentation des frais de scolarité pour offrir une éducation subventionnée aux étudiantes et étudiants qui croulent sous les dettes Pour l Association pour une solidarité étudiante ASSÉ s opposer au recrutement militaire dans les établissements d enseignement est un moyen de manifester l opposition étudiante au déséquilibre des ressources entre les secteurs de l éducation et de la guerre L éducation doit être accessible à tous et personne ne devrait avoir à s enrôler dans l armée pour pouvoir étudier Nous revendiquons du financement pour l éducation pas pour les guerres d occupation affirme Alex Desrochers secrétaire aux relations internes de l ASSÉ Tout au cours de l année scolaire nos organisations continueront à alimenter dans leur milieu une campagne d opposition au recrutement que mène actuellement l Armée canadienne la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale ont conclu les porte parole de la Coalition contre le recrutement militaire dans les établissements d enseignement du Québec Voir en ligne Campagne d

    Original URL path: http://speca.ca.edu/campagne-pour-freiner-le?id_document=328 (2013-06-13)
    Open archived version from archive

  • Campagne pour freiner le recrutement militaire dans les institutions scolaires québécoises - [Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)]
    des missions humanitaires mais plutôt de procéder à des missions offensives Travailler pour la paix n implique pas d apprendre à utiliser des armes mais bien à développer des réflexes pacifiques permettant de prévenir les conflits C est ce à quoi travaille notre réseau des Établissements verts Brundtland EVB CSQ en prônant des valeurs telles que l écologie le pacifisme la solidarité et la démocratie ajoute Mario Beauchemin Mentionnons qu une lettre signée par la présidence de la CSQ a été envoyée au ministère de l Éducation du Loisir et du Sport MELS à la Fédération des commissions scolaires du Québec FCSQ à la Fédération des cégeps à la Fédération des comités de parents du Québec FCPQ à l Association des commissions scolaires anglophones du Québec ACSAQ ainsi qu à la Conférence en éducation des Premières Nations leur demandant d appuyer ses actions La campagne de recrutement de l armée est motivée par la guerre en Afghanistan une guerre illégale en vertu du droit international Cette guerre est menée contre la volonté de la population canadienne et québécoise Ironiquement la démocratie que nos militaires prétendent vouloir implanter en Afghanistan semble faire défaut ici même Il est totalement inapproprié de permettre que nos établissements d enseignement soient exploités par l Armée canadienne pour faire la promotion de l engagement dans un tel conflit dénonce Micheline Thibodeau vice présidente de la FNEEQ CSN Ce qui est scandaleux c est que l Armée canadienne profite de la situation précaire de certains étudiants pour atteindre leurs objectifs de recrutement déclare Xavier Lefebvre Boucher président de la Fédération étudiante collégiale du Québec FECQ En effet une carrière militaire peut paraître particulièrement attirante pour les 6 000 à 13 000 étudiants qui n auront plus accès à l éducation universitaire à la fin du dégel des frais de scolarité Il faut d ailleurs rappeler à cet effet que l Armée canadienne finance jusqu à 50 des frais de scolarité pour les réservistes et 100 pour les forces régulières Les recruteurs tentent effectivement de profiter de l augmentation des frais de scolarité pour offrir une éducation subventionnée aux étudiantes et étudiants qui croulent sous les dettes Pour l Association pour une solidarité étudiante ASSÉ s opposer au recrutement militaire dans les établissements d enseignement est un moyen de manifester l opposition étudiante au déséquilibre des ressources entre les secteurs de l éducation et de la guerre L éducation doit être accessible à tous et personne ne devrait avoir à s enrôler dans l armée pour pouvoir étudier Nous revendiquons du financement pour l éducation pas pour les guerres d occupation affirme Alex Desrochers secrétaire aux relations internes de l ASSÉ Tout au cours de l année scolaire nos organisations continueront à alimenter dans leur milieu une campagne d opposition au recrutement que mène actuellement l Armée canadienne la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale ont conclu les porte parole de la Coalition contre le recrutement militaire dans les établissements d enseignement du Québec Voir en ligne

    Original URL path: http://speca.ca.edu/campagne-pour-freiner-le?id_document=329 (2013-06-13)
    Open archived version from archive



  •